La visiteuse

Ces derniers mois, la Mort est venue me visiter à plusieurs reprises. De jour comme de nuit, elle n’a pas d’heure bien à elle, je remarque soudainement sa présence à proximité.

Elle reste assise dans un coin, sans dire un mot et sans même me regarder ; elle veut être vue et non me voir. Elle veut me faire savoir qu’elle est là.

Si j’ai peur ? Oui, mais pas trop, juste ce qu’il faut pour me pousser à réaliser que le temps passe pour moi aussi. Des années durant, j’ai joui d’une jeunesse éternelle. 10 ans, 20 ans, 30 ans.

Mais voilà que les 40 ans approchent. L’âge des arrêts cardiaques. Le portail vers le 3ème âge, puis la fin.

Il faut mettre les choses en ordre avant de partir, tant qu’on le peut encore. Dire les « je t’aime » restés cachés, et ceux qui sont dus. Il faut agir avant de devenir une mémoire morte.

J’ai encore du temps, mais la vie ne m’est désormais plus garantie, j’ai du poil aux oreilles, je sais ce que je dis.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s