Le mariage pour tous

Bon, encore un sujet de choix bien tranquille… Pas de panique cependant, je vais faire de mon mieux pour le traiter avec dignité et respect. Ne comptez pas sur moi pour hystériser, tronquer, pervertir et falsifier. Je suis de ceux qui carburent à la vérité, même quand elle pique.

Le 17 Mai 2013, dans une ambiance houleuse, est promulguée la loi numéro 2013-404 ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe. Moins de quinze jours plus tard, le 29 Mai, Hélène Mandroux, maire de Montpellier, célèbre le premier mariage entre deux personnes de même sexe en France, unissant Vincent Autin et Bruno Boileau. Depuis cette date, environ 40000 mariages homo ont eu lieu, représentant en moyenne 3,25% des mariages.

Personne n’a oublié les manifestations organisées par les opposants au projet entre Novembre 2012 et Mai 2013. Qu’est-ce qui a provoqué un tel ramdam ? Voyons cela.

Mariage ?

Capture d_écran 2018-06-25 à 23.30.27

Vite fait : baisse du nombre de mariages, hausse des PACS et stabilité des unions homosexuelles.

On entend souvent que le nombre de mariages est en chute libre. Ce n’est pas l’exacte vérité : si la tendance est effectivement baissière, on est quand même bien loin d’un effondrement. Mieux, si on additionne les mariages et les PACS, on constate en fait que le nombre d’unions est en hausse. Le mode d’union change, tendant vers une flexibilité accrue, mais rien ne permet de dire que le couple traverse une quelconque crise.

Autre constat, l’hétérosexualité est largement majoritaire. Le mariage pour tous ne semble pas avoir créé d’appel d’air ou avoir suscité de vocations. Le nombre d’unions homosexuelles reste à la fois nettement minoritaire et stable dans le temps.

Pour tous ?

En France, l’homosexualité n’est plus pénalisée depuis 1791 et je veux attirer l’attention du lecteur sur une chose : il est très possible que l’importance accordée à l’orientation sexuelle des individus ait changé au fil du temps. Comme le fait remarquer Pierre Bourdieu dans La Domination Masculine, au début du vingtième siècle un homme ayant des rapports sexuels avec un autre homme de manière très occasionnelle n’était pas considéré comme étant homo. Il se pourrait que la catégorisation systématique des personnes sur la base de leur sexualité soit un phénomène relativement récent, lié à l’évolution des technologies de recensement des populations.

Les militants LGBTQ+ ont parfois fait savoir qu’ils ressentaient la limitation du mariage aux personnes de sexes différents comme un rejet de leur condition, mais il est très probable que cette restriction tienne bien plus au fait que le mariage était essentiellement un mode de gestion de la filiation et non une affaire de sentiments (les mariages arrangés ayant longtemps été la norme).

Point de discrimination ici donc, mais plutôt un exemple de convention modelée bien plus par la pratique que par l’idéologie.

Loi de Dieu, loi des Hommes

Et les opposants, qu’elles étaient leurs motivations ?

Je ne vais pas en faire la liste, car je crois que tout était rattaché à un aspect fondamental de la société française : l’Humanisme, ou la mise de l’Humain au centre de nos préoccupations, l’Homme comme étalon de lui-même. Si dans une société construite autour d’un dieu tout est fait pour satisfaire aux exigences dudit dieu, une société Humaniste met tout en oeuvre pour satisfaire aux besoins, exigences et désirs des êtres humains.

Depuis la fin de la monarchie, ce n’est plus à Dieu que nous tâchons de plaire, mais à nous-même. Plus de sacrifices, de punitions, de châtiments ou de tabous. Au contraire, nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir afin de vivre pleinement nos passions.

Prépondérant en France depuis le Haut Moyen-Âge, le Catholicisme ne s’est pas retiré sans laisser de traces. Si les valeurs libérales-libertaires ont largement conquis les esprits depuis 1968, il reste encore beaucoup de personnes pour lesquelles certains tabous religieux comptent encore, parmi lesquels l’homosexualité figure en bonne place.

Sur cette question, on évoque fréquemment Sodome et Gomorrhe, certainement en raison de la radicalité de la réponse de Dieu, mais je pense que ce n’est pas pertinent. Il me semble que Dieu condamne plus la proportion des abus commis envers ses anges par les habitants de ces deux villes que l’homosexualité per se.

Ce passage de Corinthiens me paraît bien plus approprié :

Comment ! Ne savez-​vous pas que les injustes n’hériteront pas du royaume de Dieu ? Ne vous égarez pas. Ni fornicateurs, ni idolâtres, ni adultères, ni hommes qu’on entretient à des fins contre nature, ni hommes qui couchent avec des hommes, ni voleurs, ni gens avides, ni ivrognes, ni insulteurs, ni extorqueurs n’hériteront du royaume de Dieu.

Autant que je sache, le Christ n’évoque même pas la question, pas plus que les 10 commandements.

Tout ça pour dire quoi ? Et bien que les réticences à accepter le mariage pour tous sont essentiellement dues à la peur de Dieu et de sa colère. Le fait que certains hésitent encore à faire confiance à la société Humaniste libérale-libertaire pour les guider dans leurs choix moraux montre à quel point nous ne sommes pas habitués à voler de nos propres ailes.

Pour conclure, ma position sur la question : je considère que le mariage pour tous a été instrumentalisé par nos gouvernants et utilisé comme une diversion pour nous faire un peu oublier les problèmes causés par l’organisation de notre vie économique. Je trouve cela regrettable, car le manque de sincérité dans les motivations a toujours un impact sur le produit final.

Je pense que le PACS était suffisant et que le mariage, une institution en perte de vitesse face à des modes d’union plus souples n’avait pas besoin d’être réformé.

Argumenter, contre-argumenter, retweeter

Citations

« Un mois avant le mariage, il parle, elle écoute. Un mois après le mariage, elle parle, il écoute. Dix ans après le mariage, ils parlent en même temps et les voisins écoutent. »
Pierre Véron

 

« Le lit est tout le mariage. »
Honoré de Balzac

 

« Le mariage est la cause principale de divorce. »
Oscar Wilde

Chiffres

  • 40000 mariages homo entre 2013 et 2017,
  • Tous genres et types confondus, plus de 300000 unions sont officialisées chaque année.

Un commentaire sur “Le mariage pour tous

  1. j’aime me promener sur votre blog. un bel univers agréable. Blog intéressant et bien construit. Vous pouvez visiter mon blog. à bientôt

    J'aime

Les commentaires sont fermés.